10% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE 10DISCOUNT A LA FIN DE LA PAIEMENT. UNIQUEMENT JUSQU'AU DIMANCHE 30 JUIN.

Yaacov Agam

Yaacov Agam

Yaacov Gipstein, dit Yaacov Agam, est né le 11 mai 1928, à Rishon LeZion (alors Mandat Palestine). Ce fils de rabbin orthodoxe a reçu sa formation initiale en art à l'école Bezalel de Jérusalem en 1946.

En 1950, Agam s'installe à Zurich pour étudier à la Kunstgewerbeschule avec Johannes Itten, le théoricien de la couleur du Bauhaus. Là, il rencontre Frank Lloyd Wright et Siegfried Giedion, dont les idées sur l'élément temps dans l'art et l'architecture l'ont beaucoup marqué.

Parce que le judaïsme croit que la vie est dynamique et en perpétuel changement, Agam a rejeté les concepts traditionnels de peinture et de sculpture statiques qui étaient inadéquats pour exprimer les changements constants qui nous entourent.

En 1951, Agam s'installe à Paris, où il rencontre de nombreux artistes surréalistes qui sont les premiers à le découvrir et à l'encourager. Il a organisé sa première exposition personnelle à la Galerie Craven à Paris en 1953, présentant des peintures cinétiques et transformables qui invitaient le spectateur à participer. Cette exposition s'est avérée être un point d'inflexion pour le succès de l'artiste et depuis lors, il a attiré une attention considérable dans les cercles artistiques et est devenu l'un des artistes les plus influents des temps modernes.

En 1955, Yaacov Agam s'est imposé comme l'un des principaux pionniers de l'art cinétique lors de l'exposition "Le Mouvement" à la Galerie Denise René aux côtés d'artistes tels que Jesús Rafael Soto, Alexander Calder ou Jean Tinguely.

Son travail est de nature optique mais change avec le mouvement. Le spectateur peut participer, soit en transformant manuellement l'œuvre, soit en passant physiquement devant elle, et observer un changement dans l'œuvre qui dépend de l'angle de vue.

Agam travaille avec de nombreux médias, dont la peinture en deux et trois dimensions, le dessin, la sculpture, la céramique, le vitrail, la sérigraphie, la lithographie, la gravure et des combinaisons de médias. Sa création, l'"Agamograph", consiste en une série multiple d'images qui, une fois visualisées à travers un écran lenticulaire, forment une œuvre d'art qui change à chaque angle de vue. Ce concept unique et particulier rend ce type d'œuvres d'art très apprécié par les collectionneurs du monde entier.

Yaacov Agam a également écrit et publié de nombreux livres sur ses œuvres, ses concepts et ses expositions.

Il vit toujours à Paris et continue à travailler sur son art en étant l'artiste israélien le plus vendu.

Produits vus récemment