Conrad Marca-Relli

Conrad Marca-Relli, fils de parents italiens est né à Boston, Massachusetts, en 1913 et est considéré comme le père de l'expressionnisme abstrait de New York.

En 1930, il étudie le design à la Cooper Union pendant un an et travaille pour la Works Progress Administration jusqu'en 1940. Conrad Marca-Relli a servi pendant quatre ans dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1941 à 1945. Jusqu'alors, l'œuvre de Mark-Relli se caractérise par ses représentations sur le thème du cirque ou des paysages urbains et architecturaux, résultat de l'influence de l'artiste italien Giorgio de Chirico.

Dans les dernières années des années 40, il retourne à Manhattan et participe avec d'autres artistes, pour la plupart des vétérans de guerre, au "Downtown group" dont l'atelier se trouve à Greenwich Village. En 1949, ce groupe forme la New York School, à laquelle participent également des artistes comme Willem de Kooning, Robert Motherwell, Franz Kline, Jackson Pollock et Robert Rauschenberg, et qui consacre son existence à explorer l'avant-garde du moment. En 1948, Conrad Marca-Relli a montré son travail au public pour la première fois dans une exposition organisée par Leo Castelli appelée "Ninth Street Show", considérée comme la première exposition d'expressionnisme abstrait.

À l'époque des années 50, Marca-Relli explore définitivement l'abstraction et la combine avec des collages élaborés. On dit que Marca-Relli a commencé à travailler l'art du collage par manque de peinture, puis a découvert comment représenter certains effets de lumière comme la réflexion dans certaines surfaces comme l'adobe. En étudiant cette technique, ses œuvres sont devenues de plus en plus complexes, dans l'utilisation des couleurs, des formes et des textures. Au cours de ces années, Marca-Relli enseigne à l'université de Yale et achète une maison à The Springs, dans les environs d'East Hampton, une communauté qui commence à se développer en tant que colonie d'artistes. Il est intéressant de noter que la maison de Marca-Relli se trouvait à côté de celle de Pollock, avec qui il est devenu un ami proche. Ce serait Marca-Relli lui-même qui aurait identifié le corps de son ami à la police le jour de sa mort.

Dans les années 60, Marca-Relli utilise du vinyle industriel pour donner de la texture à ses œuvres et les formes sont soulignées par des clous peints ou réels, ce qui souligne la plasticité tridimensionnelle. En 1967, il reçoit sa première exposition rétrospective au Whitney Museum of Modern Art.

Conrad Marca-Relli est mort en 2000 après avoir vécu dans des villes comme Londres, Paris, Ibiza et Parme.

Montrant: 15
Loading...