Hans Hartung

Hans Hartung est né en 1904 à Leipzig (Allemagne). De 1924 à 1926, il étudie à l'Akademie der schönen Kunste dans sa ville, puis aux Beaux-Arts de Munich. Au cours des premières années d'études, il est attiré par des artistes comme Rembrandt, Goya, El Greco, mais aussi Kokoschka et Nolde.

Hartung obtient son diplôme en philosophie et en histoire de l'art à l'université de Leipzig et en art aux Académies de Leipzig en 1925. De 1926 à 1931, il vit principalement à Paris, avec des séjours en Hollande et en Belgique, où il subit l'influence de Rouault, Cézanne, van Gogh, puis du cubisme.

En 1928, il rencontre à Paris Anna-Eva Bergman, une jeune artiste norvégienne avec laquelle il se marie en 1929. La première exposition de Hartung a lieu en 1931 à la Galerie Heinrch Kohl de Dresde. De 1932 à 1934, il vit à Minorque, où il revient à un style calligraphique abstrait. En 1935, Hartung s'installe à Berlin, mais doit ensuite quitter l'Allemagne au début de la Seconde Guerre mondiale et s'installe à Paris. Là, il entre en contact avec Kandinsky, Mondrian et d'autres artistes abstraits.

Devenu membre de la Légion étrangère française, il est gravement blessé en 1944 et sa jambe doit être amputée. En 1945, Hans Hartung recommence à peindre après une interruption de six ans. Cette année-là, Hartung a pris la nationalité française.

Après 1949, Hartung a organisé d'importantes expositions à Paris, Bruxelles, Munich et Bâle et a fréquemment exposé ses œuvres à la Documenta de Kassel entre 1955 et 1964. Il a reçu le "Prix Guggenheim" en 1956 et a été nommé membre honoraire de l'Akademie der Kunste à Berlin. En 1960, il a reçu le Grand Prix international de peinture à la Biennale de Venise.

Hartung a publié ses mémoires sous le titre "Autoportrait" en 1976. Un an plus tard, il devient membre de l'Académie des Beaux-Arts de Paris et reçoit en 1981 le prix Oskar-Kokoschka de la République d'Autriche.

Sa femme Anna-Eva est décédée en 1987, deux ans avant le décès de l'artiste à Antibes, où il a créé en 2006 un centre d'art et un musée portant son nom. Hartung s'est fait connaître comme l'un des peintres les plus importants de l'Informel européen.

Son art reflète ses cauchemars et sa souffrance dans une peinture abstraite et lyrique. Il recouvre ses supports de rayures et de tourbillons, de grandes masses sombres dessinées à l'encre, à l'huile ou au pastel. L'artiste pense que seul le "tachisme" peut refléter efficacement le désespoir des horreurs de la guerre. Au cours des années 1960, l'artiste commence à travailler sur des chefs-d'œuvre acryliques de grand format, caractérisés par des touches rapides, rayées, grattées. Hartung "stigmatise" sa peinture avec un balai, un pinceau et des branches. Par son activité, l'artiste va tenter de recréer le dynamisme et la constance des forces qui créent la matière, la lumière et l'esprit.

Montrant: 19
L-11
Prix régulier1.450,00 €
    L-16
    Prix régulier1.450,00 €
      L-20
      Prix régulier1.450,00 €
        L-22
        Prix régulier1.250,00 €
          L-22c
          Prix régulier1.150,00 €
            L-30B
            Prix régulier1.150,00 €
              L-39
              Prix régulier1.450,00 €
                L-47
                Prix régulier1.450,00 €
                  Loading...