José Luis Cuevas

José Luis Cuevas est né à Mexico en 1934. Bien qu'il se dise autodidacte, l'artiste a terminé ses études à l'Escuela Nacional de Pintura, Escultura y Grabado La Esmeralda et plus tard à l'Université de Mexico. Sa première exposition a eu lieu à la galerie Prisse (Mexico) en 1953, mais c'est un an plus tard qu'il a remporté sa plus grande victoire jusqu'à présent et qu'il a réussi à vendre toutes ses œuvres exposées à la galerie Pan American Union, à Washington.

Dans les années 50, aux côtés d'un groupe de jeunes artistes, Cuevas est devenu l'un des artistes les plus importants de la "génération de la rupture", caractérisée par son opposition au réalisme social qui dominait l'art mexicain à l'époque. À travers une série d'articles publiés dans le journal Novedades entre 1957 et 1959, José Luis Cuevas a présenté son idée de l'esthétique artistique, basée sur la liberté d'expression tant de la forme que du sujet. Cette idée était défendue par les jeunes artistes du moment, qui voulaient s'éloigner du muralisme et du message à contenu politique et social.

En 1955, son travail est exposé à la galerie Edouard Loeb, à Paris, où il rencontre Pablo Picasso, qui achète deux œuvres de l'exposition. À cette époque, José Luis Cuevas est reconnu internationalement comme l'un des grands promoteurs de la rébellion néo-figurative. Grâce à son immense succès, l'auteur est invité à travailler dans des studios du monde entier, notamment l'Atelier Tamarin à Los Angeles, en Californie, Polígrafa à Barcelone en 1981 et l'Atelier Kyron, au Mexique.

Le travail de Cuevas est influencé par des artistes comme Goya ou Picasso ainsi que Posada ou Orozco. Au cours de sa carrière, il a créé plusieurs hommages à ses artistes et écrivains préférés tels que Dostoïevski, Kafka ou Quevedo à travers ses dessins et ses estampes. Cuvas définit ses dessins comme une représentation de la solitude de l'homme moderne et de son incapacité à communiquer, c'est pourquoi il déforme et transforme la figure humaine, en lui donnant une touche unique.

Cuevas a eu de nombreuses expositions personnelles dans le monde entier, notamment à l'université du Texas en 1961, au musée d'art de San Francisco en 1970, au musée d'art moderne de Mexico en 1972 ou au musée d'art moderne de Paris en 1976. Son travail a également remporté plusieurs prix et récompenses comme le premier prix de la Biennale internationale de dessin de Sao Paulo (1959), le premier prix de la Triennale internationale de l'estampe à New Delhi I (1968), le prix national des sciences et des arts du Mexique et a été nommé Chevalier des arts et des lettres par la République française (1991).

Montrant: 0

Aucun produit ne correspond à votre recherche.

Loading...