Josep Guinovart

Josep Guinovart (Barcelone, 1927 - 2007) a commencé à travailler comme peintre de fresques, d'affiches et de décorations de théâtre et comme illustrateur du magazine du groupe Dau al Set.

En 1955, après avoir terminé ses études à Paris, grâce à une bourse de l'Institut français, Guinovart fonde le groupe Tahull, avec Antoni Tàpies, Jaume Muxart, Modest Cuixart et Joan Josep Tharrats.

Il entame une étape figurative qui évolue vers un thème social, puis vers l'abstraction et l'informalisme. En 1957, Guinovart commence à expérimenter un style proche de l'assemblage et du collage en incorporant dans ses œuvres des objets comme des boîtes, des canettes, du bois brûlé ou des éléments mis au rebut.

Dans les années 60, il quitte la poésie subjective de l'informalisme et ses œuvres se caractérisent par le contenu expressif qu'il tente de transmettre par des signes et des traits colorés.

À partir de 1970, il incorpore des matériaux comme la boue, la paille ou le ciment et réalise également des œuvres à contenu social et politique. Des exemples d'œuvres de ces années sont "Earth and Stubble" (1976) ou "Stone & Clay" (1977). En 1976, il a commencé à travailler comme graveur.

En 1982, il a reçu le prix national des beaux-arts décerné par le gouvernement espagnol et en 1990 le prix national d'arts plastiques décerné par le département de la culture de la Generalitat de Catalogne.

Ses œuvres sont exposées dans les principaux musées, notamment le Musée d'art moderne de Barcelone, le Musée Guggenheim de New York, le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia à Madrid, le Museo de Bellas Artes de Bilbao et le Fine Arts Museum of Long Island à New York.

Montrant: 3
Loading...