Mark Ryden

Mark Ryden est né à Medford, Oregon, en 1963 mais a grandi en Californie. C'est là, à Pasadena, qu'il a étudié l'art en obtenant son BFA (Bachelor of Fine Arts) à l'Art Center College of Design en 1987.

Ses premiers travaux ont été donnés en illustration, et ont acquis une reconnaissance notable dans les années 90, lorsque Ryden a conçu les pochettes d'albums de certains groupes internationaux tels que Aerosmith (Love in an Elevator), Red Hot Chilli Peppers (One Hot Minute) ou le très célèbre Dangerous de Michael Jackson. Grâce à ces œuvres, l'art de Ryden sera transmis à Robert Williams, qui fera figurer l'artiste sur la couverture du magazine Juxtapoz en 1994. Juxtapoz est consacré à l'art "lowbrow" (mouvement artistique underground né en Californie dans les années 70) et est le deuxième magazine le plus vendu aux États-Unis.

La première exposition individuelle de Mark Ryden a eu lieu à Pasadena en 1998, intitulée "The Meat Show". Comme son propre nom l'indique, les œuvres présentées avaient pour élément principal la viande. Dans cette exposition, Ryden utilise cette ressource pour explorer la nature contraire de l'être humain. L'artiste utilise la viande comme élément de consommation, sans penser qu'elle appartenait auparavant à un être vivant. Le sang et la boucherie sont inhérents à l'industrie de la viande, mais c'est quelque chose de vraiment désagréable et auquel le client ne veut tout simplement pas penser.

L'œuvre de Mark Ryden est pleine d'éléments symboliques. La viande est l'un d'entre eux, mais il y en a aussi beaucoup d'autres : des abeilles, des lapins, des têtes surdimensionnées ou Abraham Lincoln. Certaines de ces ressources sont utilisées pour leur forme et leur esthétique. Par exemple, les lapins sont associés à la tendresse, mais Ryden fige leurs expressions faciales, transformant ces mignons animaux en de sinistres figures. D'autre part, Ryden transforme la figure d'Abraham Lincoln en une icône de telle sorte que nous oublions la personne et le personnage. Il en va de même pour le Colonel Sanders (créateur de la chaîne de restaurants Kentucky Fried Chicken). La fascination que l'artiste ressent pour ces personnages historiques, des self-made men, se reflète de manière récurrente dans ses œuvres.

A l'époque, le travail de Mark Ryden était catalogué dans le style "Pop Surréalisme". Ryden collectionne des figures, des objets et des personnages de la culture actuelle et bien que ses peintures semblent être très proches du surréalisme, l'artiste démantèle la définition de ce style en choisissant délibérément chacun des éléments impliqués dans ses œuvres.

Montrant: 2
Loading...