Yayoi Kusama

Née à Matsumoto, au Japon, en 1929, Yayoi Kusama est l'artiste la plus importante de son pays. Son élan artistique a eu lieu dans les années 60 lorsqu'elle a déménagé à New York et a quitté Tokyo, où elle avait résidé pour s'initier à l'art du Nihonga (peinture traditionnelle japonaise) et où elle a fait ses premières expositions.

Une fois à la Grande Pomme, elle a eu la chance (ou ils l'ont eue) de montrer son travail aux côtés d'autres artistes importants de l'époque tels qu'Andy Warhol ou Claes Oldenburg, devenant ainsi l'un des pionniers du Pop Art. Ce fut sans aucun doute la période la plus productive de sa vie jusqu'alors et Yayoi Kusama devint le leader du mouvement d'avant-garde, organisant de multiples "happenings" dans des endroits aussi visibles que Central Park ou Brooklyn Bridge. Kusama atteint à ce moment son propre style reconnaissable, influencé par la scène hippie, la psychédélie et les mouvements féministes.

Bien qu'elle ait atteint une grande renommée internationale pendant son séjour à New York, cela ne se reflète pas dans son économie personnelle. C'est là que les troubles mentaux se sont aggravés et, au milieu des années 70, elle a décidé de retourner dans son Japon natal. Elle y vit depuis lors dans une résidence psychiatrique qu'elle a fréquentée de son plein gré.

Les années 80 et 90 marquent un manque de créativité dans sa carrière qui reprend vie au début des années 2000. Aujourd'hui, cette octogénaire continue de créer des œuvres avec beaucoup d'énergie et a des expositions personnelles dans le monde entier, sans compter que ses œuvres sont exposées en permanence dans les plus importants musées du globe.

Yayoi Kusama est une artiste aux multiples talents, passionnée de peinture et de sculpture, mais qui crée également des installations de grande taille. Elle est également bien connue pour ses écrits et a publié de nombreux romans et poèmes. Son œuvre reconnaissable se distingue par la répétition d'éléments simples et de couleurs vives qui reflètent clairement la personnalité de cette artiste, marquée par des troubles psychologiques dont elle souffre depuis son enfance. L'utilisation de points, en tant qu'éléments qui ne peuvent avoir un sens et un mouvement que lorsqu'ils sont répétés, est une thérapie pour Kusama et l'aide à exprimer et à libérer ses obsessions, ses peurs et ses insécurités.

Montrant: 8
Loading...